Tester une version beta ou Subversion

Pour contribuer au développement de GCStar, vous pouvez tester les nouvelles versions. Il peut s’agir de versions “beta” qui, bien que publiées, restent connues comme potentiellement instables. Cela peut être aussi la dernière version Subversion (désigné parfois SVN).

Parce que ces versions peuvent entrainer des problèmes, il est possible d’effectuer les tests sans interférer sur une installation et sur les collections existantes.

Obtenir de nouvelles versions

Beta

Les versions beta sont publiées avec la version officielle. Vous pourrez les trouver sur le dépôt de téléchargement. Les plus récentes se trouvent en haut de la liste.

Subversion

Vous trouverez toutes les informations sur le dépôt Subversion de Gna!. Vous pouvez aussi télécharger directement le snapshot quotidien si vous ne souhaitez pas vous frotter à Subversion.

Notez que ces versions peuvent être plus instables que les beta. Il est possible qu’elle ne se lancent même pas (même si ceci ne devrait pas arriver).

Effectuer les tests

Une fois la version de GCstar à tester récupérée, effectuez quelques manipulations et vérifiez si le résultat correspond à ce qui est attendu. Si vous relevez une anomalie, merci de la signaler dans le forum dédié aux rapports de bugs.

Préparation

Il faut d’abord préparer un environnement où les tests pourront être effectués sans répercussions sur une installation de GCstar existante.

Créons un répertoire pour les tests. Par exemple gcstar, lui-même placé dans un sous-répertoire dev situé dans votre répertoire personnel. Bien entendu, ce n’est qu’un exemple, n’importe quel autre répertoire ferait l’affaire.

mkdir -p ~/dev/gcstar/
cd ~/dev/gcstar/

Décompressez les sources de la version de test de GCstar récupérée précédemment. Si la décompression a créé un nouveau sous-répertoire, déplacez tous les fichiers de ce dernier vers le niveau supérieur, de manière à avoir les répertoires bin, lib et share dans le répertoire en cours. Si vous avez téléchargé une version beta, cela se fait ainsi :

tar zxf gcstar-X.Y.Z.beta1.tar.gz
mv gcstar/* .
rmdir gcstar

Nous allons maintenant créer un répertoire qui acueillera les paramètres de configuration de GCstar. Vient ensuite la configuration qui fera que rien ne sera modifié pour les versions déjà installées. Pour cela, il faut définir la variable d’environnement XDG_CONFIG_HOME qui indique à GCstar où chercher sa configuration.

mkdir config
export XDG_CONFIG_HOME=`pwd`/config

Démarrer GCstar

Vous n’aurez besoin de rien de plus de ce qui est nécessaire à la version officielle. Pas de paquet de développement (*-devel) ou autres. Donc si vous utilisez déjà GCstar, l’installation de la version de test est terminée. Si vous n’êtes pas encore familier avec cette application, vous pouvez lire la page d'installation.

Allez dans le sous-répertoire bin et démarrez GCstar par l’intermédiaire de l’interpréteur PERL.

cd bin
perl ./gcstar

Script automatisant ces tâches

Voici un petit script Perl qui effectue automatiquement ce qui a été détaillé ci-dessus :

testgcstar

Cette version dépend d’outils en ligne de commande comme tar ou cp. Par conséquent elle ne fonctionnera pas sur des systèmes qui n’ont pas ces outils.

Vous pourriez avoir envie de modifier le chemin où tout sera extrait. Il est défini dans la variable BASE_DIR, au début du script. Cette variable ne doit pas contenir de caractères spécifiques au shell, comme ~.

À la première utilisation, lancez le script avec l’option -d. Il téléchargera alors la version correspondante, la décompressera et démarrera GCstar avec une configuration différente de celle que vous pourriez déjà avoir.

Voici quelques exemples

./testgcstar -d 1.1.1
./testgcstar -d 1.2.0.beta1
./testgcstar -d SVN

La première commande télécharge et lance GCstar 1.1.1. La deuxième fait la même chose mais avec la version 1.2.0-beta. La dernière utilise une valeur particulière, avec elle la dernière capture Subversion sera utilisée. CVS peut aussi être utilisé comme version pour garder la compatibilité avec les versions précédentes. Mais c’est également la capture Subversion qui sera récupérée.

Si vous souhaitez lancer la version déjà téléchargée, il faut juste utiliser le script sans aucun paramètres :

./testgcstar

Notez que si vous effectuez des modifications sur le code de la version de test de GCstar, elles seront perdues à la prochaine invocation du script avec l’option -d.

 
fr/test.txt · Dernière modification: 26/07/2008 12:42 par Tian



Si avez rencontré un problème avec GCstar, vous pouvez ouvrir un rapport de bug ou demander de l'aide sur les forums GCstar.